Eveil musical, initiation musique enfant

Avr 03

Comment réussir l'éveil musical ?

 

Éveil musical.  Pour l'écrivain irlandais Oscar Wilde, "la musique met l'âme en harmonie avec tout ce qui existe". La musique nous accompagne tout au long de notre vie, que l'on soit musicien ou non, provoque l'euphorie, la solennité, la mélancolie ou la sérénité. Pourtant très codifiée, la musique est un langage universel accessible à tous, dès le plus jeune âge. Les bienfaits de l'éveil musical des tout-petits sont multiples. Attention toutefois à ne pas aller plus vite que la musique ! Nos conseils pour réussir l'éveil musical de vos enfants et en apprécier tous les bénéfices à court et à long terme.

Les bienfaits de la musique... avant même d'être né !

Le futur bébé entend-il les voix qui lui parlent depuis le ventre de sa mère ? Perçoit-il la musique et les sons de son environnement ? Il est par exemple courant dans la communauté gitane que pour qu'un enfant devienne musicien, on décide que, pendant les six dernières semaines de la grossesse et les six premières semaines de la vie de l'enfant, tous les jours, le meilleur musicien d'un instrument vienne jouer pour lui auprès de la mère enceinte, puis accouchée et allaitante. L'enfant désirerait ainsi plus tard jouer de cet instrument et y excellerait. Les recherches scientifiques récentes confirment en effet que le futur bébé réagit aux sons dans le ventre de sa mère dès la 16e semaine de grossesse et que son audition arrive à maturité au plus tard à la trentième semaine de grossesse : nous sommes donc bien équipés de toutes nos capacités auditives avant même d'être nés ! L'éveil sonore, dès l'âge de 6-8 mois, et l'éveil musical à proprement parler, à partir de 3-4 ans, contribuent au développement global de l’enfant et ont de multiples bienfaits sur ses apprentissages et son épanouissement personnel. Une initiation musicale adaptée stimule les aptitudes sensorielles, psycho-affectives, psychomotrices, cognitives, et sociales de l'enfant, et elle améliore à terme son attention et ses performances scolaires. L'éveil musical lui permet également de s'ouvrir aux autres au-delà des mots grâce à une communication affective et émotionnelle universelle, et d'échanger à travers le jeu musical tout en d’auto-disciplinant.

Les précautions à prendre avec les plus petits

La vitesse de traitement d'une information chez un enfant de 0 à 18 mois est 300 000 fois supérieure à celle d'un adulte : voilà une information scientifique qui encourage à sensibiliser les enfants à la musique dès le plus jeune âge pour lui donner tous les éléments d’une structure qui lui permettra de comprendre et éventuellement de faire la musique dans l’avenir. L'audition d'un enfant en bas âge a cependant d'autres spécificités à prendre en compte pour bien réussir son éveil sonore et musical, et instrumental.

Oui à la musique, oui au silence aussi

Pas question de faire écouter 8 heures d'opéra à son enfant de 5 mois ou de faire pratiquer 8 heures de piano quotidiennement à son enfant de 5 ans, ça il est assez facile de l'entendre ! Il est parfois moins évident de se rendre compte que notre environnement moderne est saturé de sons et de bruits, et que son enfant a besoin de silence. Le silence est partie prenante de son éveil sonore et musical. Un bébé de 6 à 12 mois émet des sons et écoute ensuite attentivement le silence : il teste les modulations de sa voix puis observe les effets de cette production sonore. Il est donc aussi important de prendre des précautions sur la durée d'une séance d'éveil musical que sur l'aménagement de moments de silence.

Éduquer l'oreille( peut-être même oreille absolue) sans altérer ses plages de fréquence

Les enfants en bas âge entendent des fréquences plus larges qu'à l'âge adulte, notamment dans les aigus : les écoutes musicales sont donc adaptées à cette spécificité. Il est par ailleurs fortement conseillé d'éviter de faire écouter à l'enfant des fichiers compressés en MP3 qui risquent de minimiser ses plages de fréquence et altérer la formation de son oreille de mélomane et de musicien, peut-être même l’oreille absolue. L'oreille absolue est une capacité d’identifier la note sans aucune référence (la plupart parmi nous possèdent seulement une oreille relative : on a besoin de comparer pour reconnaitre des notes). L’oreille absolue est une capacité très rare, une personne sur 10 000 la possède. Les théories persistent quant à son origine :  à la fois héréditaire et environnementale. Seule certitude : un enfant qui aura commencé une éducation musicale avant l’âge de 6 ans aura beaucoup plus de chances d’obtenir cette aptitude, qui est certainement un des dons les plus précieux pour un musicien.

Du jouet-piano à l'instrument

Des jouets sonnant faux risquent de "formater" les oreilles de façon incorrecte : mieux vaut laisser l'enfant s'approprier un véritable instrument de musique ou utiliser la voix et les jeux corporels pour apprendre en s'amusant. Actuellement l’on trouve dans le commerce des pianos pour enfants à un prix très abordable.  Cependant, le piège est le son.  Soit toutes les touches sonnent pareil, soit les intervalles ne sont pas respectés.  Il faut tester les instruments-jouets avant l’achat impérativement !

Commencer les notes avant l’instrument

En fonction de l’instrument, l’on peut commencer l’éveil tôt ou tard. Heureusement le piano fait partie des instruments qu’on peut commencer très tôt. Cependant, et c’est vrai pour toutes les activités musicales, et cela semple tout à fait logique : le développement cérébral précède le développement moteur. L’enfant a donc la capacité d’apprendre les notes, bien avant que la maitrise totale des mains et des doigts vienne ( le décalage est d’environ 6 -12 mois). Profitez-en ! Commencez les notes tôt et le solfège sera un jeu plus tard, apprenez les notes dès 4-5 ans. Notre site le permet dès que votre enfant est prêt et en plus vous pouvez le faire en famille.

L'éveil musical en famille

La meilleure des précautions à prendre pour réussir l'éveil musical et instrumental de l'enfant est de l'encadrer par des professionnels et de l'accompagner en famille. 

Nous proposons une méthode professionnelle de l'initiation à la musique que vous pouvez commencer en famille, sans avoir besoin de vous déplacer, sans investir dans un matériel pédagogique spécifique.  Et cela à un coût très faible (environ 10€/mois).  

L’éveil musical et instrumental dans votre école maternelle

Notre méthode est aussi utilisée dans les écoles.  Vous êtes passionné par l’éducation des enfants et faites partie d’une association des parents d’élèves ? Vous êtes directeur d’établissement ? Contactez-nous. Nous proposons une solution d’éveil musical aux établissements scolaires totalement gratuite !  Notre méthode complètera les activités musicales que l’école propose déjà. En plus les écoles  disposent souvent d’objets sonores et d’instruments adaptés au stade de développement de l'enfant, sans parler des piano électroniques, xylophones : chaque enfant peut expérimenter la musique en toute sécurité. On peut vous proposer des partitions spécialement adaptées à la petite enfance ainsi que nos livrets de coloriages musicaux et d’apprentissage.

Si l'éveil musical favorise le développement harmonieux de l'enfant, c'est en grande partie parce qu'il permet de libérer des émotions, de s'exprimer et de partager des interactions privilégiées avec les autres : ses parents, d'autres adultes, d'autres enfants. L'enfant se nourrit du timbre de la voix de ses parents et de son entourage, s'imprègne des sons quotidiens et des styles musicaux auxquels il est exposé, et il se forge une culture musicale familiale qui contribue à son identité et à son développement personnel. Les parents accompagnent l'enfant dans ses découvertes et sa construction en transmettant une berceuse, en expérimentant le bruit d'un trousseau de clés, en faisant vibrer leurs lèvres pour faire varier les aigus et les graves. C'est déjà de la musique !

La musique enrichit le monde de l'enfant : écoutez la musique, faites du bruit, chantez, jouez !